Ouverture d’une nouvelle autoroute

André Lacroix - 20 octobre 2017

Comme le signale un article publié le 11/10/2017 sur le site France-Tibet, une nouvelle autoroute de 409 km reliant Lhassa à Nyingchi dans le Région autonome du Tibet (RAT) a été ouverte le dimanche 1er octobre 2017. Le temps de voyage entre ces deux villes passe ainsi de 8 à 5 heures de route, à une vitesse limitée à 80 km/h. L’article est illustré par deux superbes photos d’un long ruban autoroutier se déroulant dans des paysages grandioses de montagnes, de forêts et de cours d’eau.

Ouverture à Lhassa du plus haut périphérique de Chine

par Elisabeth Martens, le 12 janvier 2017

Certains amoureux du Tibet vont bondir à l'image ci-dessous... mais il s'agit dans ce cas d'un Tibet qu'ils romantisent pour correspondre à leurs rêves. La "ville sainte" n'a-t-elle pas, elle aussi, le droit de passer à l'ère du 21ème siècle avec ses rings et ses échangeurs d'autoroutes? Les commodités de la "high-tec" nous seraient-elles réservées ?

Tibet Airlines s'ouvre au long courrier

Publié le 26 avril 2016, par Jean-Baptiste HEGUY

La compagnie tibétaine, basée à Lhassa, va recevoir en juin prochain son premier Airbus A330.

Qinghai-Tibet : des gens près du chemin de fer

par Jean-Paul Desimpelaere, le 24 décembre 2012

En 2006, une liaison ferroviaire entre Golmud et Lhassa a été construite. Le Tibet n'était plus la seule région administrative de la Chine qui n’était pas encore rattachée au réseau ferroviaire.

Des nouveaux bus à Lhassa

par Jean-Paul Desimpelaere, le 2 décembre 2010

Lhassa étend son réseau de transport en commun, parce qu’entre-temps, il y a trop de voitures : à peu près 100.000 pour un arrondissement urbain d’un demi million d’habitants, cela représente une voiture pour cinq habitants. C’est trop pour un réseau routier de 50 km dans et autour de la capitale de la R.A.T. À titre de comparaison : en Belgique, il y a à peu près une voiture par habitant, et ça, c’est indéniablement beaucoup trop !