Suite aux événements de mars 2008, le témoignage d'une jeune française habitant à Shanghai.

par Marine, le 17 mai 2008

Je suis Française et vis en Chine, où je suis venue pour la première fois en 2002, un peu par hasard. Je suis arrivée sans connaître le pays, et sans aucune idée de ce à quoi je devais m’attendre. Je ne suis ni communiste, ni une "fana" de la Chine (mais je dois dire que plus je le connais, plus j’aime ce pays), et je pense écrire ces lignes en toute neutralité.

Quelle issue pour la crise Chine -Tibet ?

par Elisabeth Martens, le 19 avril 2008

La première chose à remettre au clair est qu’il faut distinguer entre les problèmes internes de la Chine (que nous appelons le « problème sino-tibétain ») et les tensions entre la Chine et l’Occident (qui se manifestent e.a. via les Tibétains en exil).

En mars 2008, l’actualité a placé le Toit du Monde sur le faîte du toit

par Elisabeth Martens, le 19 avril 2008


Quelle issue pour ce conflit qui dure depuis plus de cinquante ans  et qui nous est sporadiquement rappelé par un événement violent ? La première chose à remettre au clair est qu’il faut distinguer entre les problèmes internes à la Chine (ce que nous appelons le « problème sino-tibétain ») et les tensions entre la Chine et l’Occident (qui se manifestent e.a. via les Tibétains en exil).

Le "soulèvement" en mars 2008 : de l’intérieur ou de l’extérieur ?

Interview d’Élisabeth Martens par Benito Perez, le 27 mars 2008

(interview parue également sur le site des éditions Golias )

Une interview d’Élisabeth Martens, auteur de « Histoire du Bouddhisme tibétain, la Compassion des puissants », (L’Harmattan 2007), par Benito Perez pour « Le Courrier de Genève », parue en résumé en mars 2008. En voici le texte intégral .

Cinq questions à propos du soulèvement du 14 mars 2008 au Tibet

par Peter Franssen, le 19 mars 2008

Vendredi 14 mars dernier, une émeute éclatait à Lhassa, la capitale de la Région autonome du Tibet. Partout dans le monde, ces événements ont donné lieu à des protestations contre l’intervention de la police anti-émeute et l’armée chinoises. Voici cinq questions à ce propos et, chaque fois, une esquisse de réponse.